blé-01

Blé Tendre : Toujours dans une tendance baissière

Sujet: Flash Marché
0 Comments

Le blé US a baissé la semaine précédente sur Chicago (-4,02%) en venant clôturer à 5,1350$/boisseau. Durant les dernières semaines, les inquiétudes concernant les perspectives de récoltes de maïs US en 2019 avaient permis aux cours du blé de se raffermir !

Qui plus est, la qualité sur les blés d’hiver reste un facteur de soutien secondaire. Sur ce dernier point, les opérateurs semblent « presque » rassurés, d’autant que les conditions climatiques devraient permettre une bonne avancée des moissons durant les prochains jours.

En ce qui concerne les exportations, c’est bien la situation russe qui continue de « driver » le marché. En effet, la production de blé en Russie reste assez floue pour le moment et tout le monde y va de son estimation… Initialement, le consensus tablait sur un niveau de production autour de 80Mt. Or, depuis le début des moissons, on constate que ce chiffre est largement surestimé. Dès lors, le consensus tourne plutôt entre 73Mt et 77Mt. Néanmoins, il faut garder à l’esprit que la Russie n’avait récolté « que » 72Mt de blé en 2018 pour un volume exporté de 30Mt. L’origine russe était restée compétitive sur le marché export jusqu’à fin mars-début avril 2019… De ce fait, de nombreux opérateurs restent attentifs à ce point car les « quelques » millions de tonnes, faisant offices d’ajustement, pourraient être la clé de l’évolution des cours dans les prochaines semaines.

phyto automne juillet_MailRS

Côté européen, le blé a légèrement décroché la semaine précédente (-1,25€/tonne sur l’échéance septembre 2019) en venant clôturer à 177€/tonne. Le blé a limité ses pertes vendredi dernier dans le sillage de son homologue US. Selon FranceAgrimer, les moissons atteignaient 33% vendredi dernier, ce qui semble être en léger retard par rapport aux deux dernières années. Néanmoins, le rythme semble normal d’un point de vue historique. Qui plus est, les conditions météorologiques cette semaine devraient permettre une accélération des moissons. A l’heure actuelle, les rendements sont très bons. D’ailleurs, l’estimation de production de 37,40Mt devrait être révisée à la hausse dans les prochains jours. Néanmoins, le niveau de protéine devra être surveillée car certaines zones de production pourraient ne pas atteindre la barre des 11%.

Scénario :
Avis court-terme (1 semaine) : Stable [-3€/tonne - +3€/tonne]
Avis moyen terme (3-4 semaines) : Stable
Stratégie possible :
- Conserver les puts décembre 2019 (prix d’exercice = 180€/tonne) à 8€/tonne. Prix actuel du put = 5,75 €/tonne.
- Attendre pour vendre le physique.

Résultat Analyse Technique

4/10

 

Résultat Analyse Fondamentale

4/10

 

Consensus des Opérateurs

4,5/10

Fonds Américains

4/10

Parité €/$

5,5/10

 

Matrice marché blé
  ÉLÉMENT HAUSSIER ÉLÉMENT BAISSIER
  FORCES FAIBLESSES
marche-europeen
  • L’€uro a légèrement diminué la semaine précédente face au dollar (-0,43%) améliorant la compétitivité de la céréale européenne sur la scène internationale.
  • RusAgroTrans estime que la production de blé russe devrait atteindre 76,10Mt (-3,80Mt par rapport à la précédente estimation).
  • IKAR prévoit une production russe en blé à 76,10Mt (vs 77,40Mt précédemment estimé).
  • Bruxelles a publié ses chiffres concernant le suivi hebdomadaire des flux physiques au 14 juillet 2019. Les exportations atteignent 399kt (vs 381kt l’année dernière). Côté importations, celles-ci atteignent 23,58kt (vs 57,27kt l’année dernière).
  • Jeudi dernier, le GASC a acheté qu’un seul bateau de blé russe à 201,35$/t FOB. L’appel d’offres a donnée lieu à des offres FOB plus chères que la dernière fois d’environ 3$/tonne.
  • En Russie, la récolte de blé atteint 39,60Mt (vs 26,70Mt l’année dernière à la même date) avec un rendement autour des 3,67t/ha.
  • En Ukraine, la production de blé atteint 13,10Mt avec un rendement de 3,64t/ha (vs 3,24t/ha l’année dernière).

  OPPORTUNITÉS MENACES
marche-international
  • Aux US, les ventes à l’export pour la campagne 2019/20 ont progressé à 347,30kt (rythme objectif de 365kt). Le volume total des exportations 2019/20 s’élève à 7,86Mt (vs 6,43Mt l’année dernière à la même date).
  • Au Pakistan, les autorités ont décidé d’interdire les exportations de blé pour la campagne 2019/20 imputable à une réduction de 33% de la collecte locale.
  • En Argentine, la production de blé a été revu à la baisse à 21,50Mt (vs 22Mt précédemment estimé).
  • Les fonds américains étaient nets vendeurs en blé la semaine précédente sur Chicago (-8’000 lots).
  • En Australie, les exportations de blé ont atteint 1,23Mt (vs 828,10kt en avril).
  • En Algérie, le directeur des achats blé vient d’être suspendu, voire démis de ses fonctions sur des soupçons de corruption…

 

 

Graphique analyse technique

Voir les prix de blé départ ferme ici

 ComparateurAgricole.com

Sujet(s): Flash Marché

Ecrit par Thibault Pesquet

Responsable Marché des céréales chez ComparateurAgricole.com

Donnez nous votre avis

    Vous devriez aussi regarder

    Donnez une nouvelle dimension à votre ferme

    Restez informé des actualités agricoles, et ne loupez plus les meilleures opportunités du marché des céréales, engrais, phytos et semences.

    Prenez le virage et rejoignez notre réseau de 5000 agriculteurs !